CDP : du nouveau dans le questionnaire 2018

1 septembre 2017

Bien que les évolutions du questionnaire CDP 2018 soient toujours en discussion[1], de grandes lignes se dessinent :

– les questions principales restent inchangées ;

– la structuration globale du questionnaire va évoluer, avec l’apparition de nouvelles questions ;

– pour certains secteurs, le questionnaire sera adapté[2];

Ces modifications visent à assurer une cohérence avec les recommandations de la TCFD publiées cet été (3) et une homogénéité plus grande entre différentes initiatives de reporting, tout en améliorant la pertinence des informations collectées.

Cette convergence des “exigences” de reporting (hard law ou soft law) suit donc l’histoire suivante : commencer par s’intéresser à ses propres émissions (scopes 1 & 2), puis à sa chaîne de valeur (scope 3), et enfin à la résilience de son business model face à différents scénarios de changements majeurs (transition énergétique et changement climatique).

Ce dernier point fait directement échos aux recommandations de la TCFD portant sur la gestion des risques et l’élaboration de stratégie en fonction de différents scénarios[3]. Le questionnaire CDP 2018 devrait inclure plusieurs questions à ce sujet (voir « pour aller plus loin »). Or, y répondre nécessite l’implication des directions générale, stratégie, financière et des risques !

Exemples de questions à se poser, extraites de notre dernière publication :

Savez-vous comment peut évoluer la demande pour vos produits et comment votre environnement concurrentiel peut réagir dans le cas d’une trajectoire bas- carbone ? Êtes-vous capable de quantifier l’impact de ces trajectoires sur les finances de l’entreprise ? Le comité stratégique du Conseil d’Administration challenge-t-il les projets portés par le top-management de l’entreprise à l’aune de ces mutations profondes ? Avez-vous mis en place un process d’identification des risques physiques et de transition liés au changement climatique pour votre organisation ? Connaissez-vous les postes d’émissions de gaz à effet de serre dans l’ensemble de votre chaîne de valeur, tant en amont qu’en aval ?

Carbone 4, leader de la stratégie climat et consultant accrédité au CDP, vous accompagne dès cette rentrée dans vos réflexions & travaux de préparation autour du reporting 2017 – 2018.

Auteurs de cet article : Alexandre Florentin – alexandre.florentin@carbone4.com et Sylvain Borie – sylvain.borie@carbone4.com

Crédit photo : Gajus – Fotolia.com

 

[1] Pour participer au processus de consultation (jusqu’au 15 Septembre), ou tout simplement avoir accès aux probables prochains questionnaires : www.cdp.net/en/companies/consultation

[2] 12 secteurs à fort enjeux sont identifiés : Pétrole & gaz, Electric utilities, Services de transport, Constructeurs de véhicules de transport, Ciment, Chimie, Métaux & mines, Acier, Produits agricoles, Produits alimentaire/tabac/alcool, Papier & forêt

[3] Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire notre publication de décryptage des recommandations de la TCFD ici et d’analyse des pratiques actuelles ici.

Pour aller plus loin

Nous vous proposons ici des extraits d’une présentation du CDP, diffusée dans le cadre de sa consultation.

Pour les 12 secteurs à fort enjeux, les informations suivantes pourraient être demandées dans le nouveau questionnaire :

Oil & gas:

– operational efficiency

– carbon asset mix

– climate strategy and flexibility

Electric utilities:

– Operational efficiency

– Generation asset mix

– Climate strategy

Transport Services

– Advanced Scope 1 and 2 emissions accounting

– Efficiency metrics of the fleet

– Low-carbon scenario analysis and transition planning

Transport vehicle manufacturers

– Advanced Scope 3 emissions accounting

– Operational metrics

– Low-carbon scenario analysis and transition planning

Cement

– Volume based output and intensities

– White and grey cement split

– Clinker capacity/technology split

Chemicals

– Fuel split of company-owned generation

– Feedstock source split

– Volume based output and process performance

Metals & mining

– Volume-based output and intensities

Steel

– Process route emissions intensities

– Production and consumption figures

– Production of feedstocks

Agricultural commodities

– Emissions data from land use change

– Details on management actions to reduce emissions related to farming activities

– Data disclosed overall, by of deforestation-risk commodities or by activities in the value chain

Food, beverage & tobacco

– Emissions from the production and/or sourcing of raw materials

– Emissions and mitigation actions in supply chains and activities across the value chain

– Data disclosed overall, by of deforestation-risk commodities or by activities in the value

Paper & forestry

– Data on emissions from forestry activities and/or sourcing of timber/wood/pulp, and or manufacture of wood products and paper

– Details on reforestation projects for climate mitigation, in addition to organizations’ direct operations

Share Button
Share Button