Comment conduire la ville de Marrakech vers un tourisme durable ?

2 février 2017
Hand turning the word Unprepared into Prepared with black marker isolated on white.
Hand turning the word Unprepared into Prepared with black marker isolated on white.

Carbone 4 et TEC Conseil ont remporté un appel d’offre pour une mission d’évaluation du bilan de gaz à effet de serre du secteur touristique de la ville de Marrakech et l’élaboration d’une N.A.M.A (Nationally Appropriate Mitigation Actions).

Le Maroc est un territoire avancé dans la réflexion de favoriser un tourisme durable. Il a notamment exercé la présidence du partenariat mondial sur le tourisme durable entre 2013 et 2015. Si le tourisme est en plein développement, le pays est également exposé aux impacts liés au changement climatique.

Fort de ce contexte, le Ministère du tourisme marocain, en collaboration avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), le PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) et le Ministère fédéral allemand de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sécurité nucléaire, a lancé en 2016 un appel d’offres visant à mieux connaître l’impact climatique du secteur touristique de la ville de Marrakech.

Les objectifs de la mission sont multiples :

  • Réaliser le BEGES du secteur tourisme à Marrakech
  • Identifier les enjeux d’atténuation des émissions de GES du secteur touristique marocain
  • Elaborer un plan d’actions élargi en concertation avec les acteurs locaux
  • Sélectionner et formaliser une NAMA pour le secteur du tourisme

Pour ce faire, Carbone 4 et TEC Conseil ont élaboré une méthodologie construite sur 4 temps forts :

  • Validation de la méthodologie d’analyse du BEGES (Bilan de Gaz à Effet de Serre) et calcul des émissions GES du secteur du tourisme
  • Évaluation de la vulnérabilité du secteur : dépendance aux énergies fossiles, en eau…
  • Identification des actions de réduction en regard des enjeux associés
  • Identification d’une NAMA à analyser de manière détaillée et élaboration de son processus de mise en œuvre
  • Organisation de formations (BEGES et NAMA) à destination des professionnels du tourisme

Les compétences de Carbone 4 en matière de comptabilité carbone et de transition énergétique sont complétées par celles de TEC Conseil sur les politiques climatiques d’atténuation et l’évaluation de la vulnérabilité du secteur touristique, Paul Peeters pour son expertise sur l’empreinte carbone dans ce secteur et Stephan Gössling sur les politiques d’atténuation climatiques dans le milieu du tourisme.

En amont de la COP 22, Carbone 4 a également accompagné le ministère de l’Energie et la GIZ pour élargir sa vision énergétique à 2050. Cette mission, en collaboration avec le Environment Stockholm Institute pour son expertise de modélisation, a permis au ministère de comprendre les enjeux d’un mix électrique très tourné vers les énergies renouvelables (impact sur le coût de production, sur le coût de l’électricité, sur les émissions de gaz à effet de serre, sur les emplois, ..), mais également de comprendre l’enjeu de décarboner le reste de l’énergie hors électricité, grâce à des actions de sobriété de l’efficacité énergétique et du switch énergétique.

Share Button
Share Button