Les camions au gaz, plus ou moins d’émissions que le gazole ?

22 novembre 2019

Cet article a initialement été publié dans notre newsletter Décryptage Mobilité. Pour recevoir par mail les prochains articles dès leur publication, abonnez-vous dès maintenant.

Par Rodrigo Baranna – Consultant

L’Organisation Transport & Environment (T&E) a publié récemment une analyse s’intitulant : « Les camions au gaz réduisent-ils les émissions ? » [1]. T&E analyse les résultats d’une étude réalisée par TNO [2] au Pays-Bas comparant les émissions de trois modèles de camion au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) avec quatre modèles de camion au gazole. La conclusion de l’article est catégorique : selon T&E, les affirmations des constructeurs de poids-lourd sur les avantages du Gaz Naturel Véhicule (GNV) en termes d’émissions sont fausses.

Dans l’étude TNO en question, qui s’intitule « Emissions testing of a Euro VI LNG-diesel dual fuel truck in the Netherlands », les résultats révèlent que les réductions des émissions locales annoncées ne sont pas atteintes par les trois modèles au GNL, comparés à la moyenne des quatre modèles au gazole. Dans certains cas, le GNL présente des émissions beaucoup plus élevées que la moyenne du gazole, comme dans le milieu urbain, où tous les trois modèles ont atteint des niveaux d’émission de NOx significativement plus importants que la moyenne des camions au gazole.

Pour les émissions de gaz à effet de serre, les trois modèles au GNL sont légèrement plus performants que la moyenne des modèles au gazole sur la base d’une analyse du réservoir à la roue. En y rajoutant les émissions liées à l’amont des carburants, aucune motorisation présente un avantage net par rapport à l’autre.

Cependant, ces résultats peuvent-ils être généralisés à tous les modèles au GNV ?

Les acteurs du projet Équilibre et l’IFSTTAR ont publié une note d’analyse de la publication de T&E [3], dans laquelle ils remettent en question certains aspects techniques, résultats et conclusions. Leurs principaux arguments sont :

  • La validité statistique : les conclusions seraient basées sur un échantillon très faible à la fois en termes de modèles analysés et de kilomètres parcourus ;
  • L’hétérogénéité des conditions de réalisation : les émissions de NOx étant très sensibles à l’instabilité de la vitesse, un indicateur mesurant les conditions de trafic aurait dû être suivi. De plus, les émissions de particules ont été mesurées en laboratoire dans le cas des modèles au gazole et sur la route pour les modèles au GNL.

Les résultats du projet Équilibre sur les émissions des camions au GNV sont rappelés pour mettre en évidence la grande variabilité des résultats selon plusieurs caractéristiques techniques, notamment le type de conditionnement du GNV. Les modèles au GNL n’ont pas les mêmes performances que les modèles au gaz naturel comprimé (GNC). Ainsi, les conclusions devraient en être tirées sur chaque modèle séparément, GNL ou GNC, et pas de manière généralisée sur la motorisation GNV.

Mais n’y aurait-il pas un aspect global de la motorisation GNV indépendant du modèle considéré ?

Il y a un point de convergence entre l’étude de TNO, l’analyse de T&E et la note du projet Équilibre et de l’IFSTTAR : en termes d’impact climatique, le GNV au gaz naturel usuel ne décarbone pas le transport routier. Seul le gaz renouvelable, notamment le biométhane utilisé comme bioGNV, peut permettre une réduction des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’utilisation du gazole.

La question à se poser est celle de la transition :

  • Est-il opportun d’utiliser le gaz naturel, c’est-à-dire fossile, comme solution de transition énergétique pour le transport routier, pour préparer le terrain avant de généraliser le gaz renouvelable ?
  • Et par ailleurs, compte tenu des potentiels de production de gaz renouvelable, y en aura-t-il assez pour décarboner les usages actuels du gaz, dans le bâtiment, la production d’électricité et l’industrie notamment ?

Article rédigé par Rodrigo Baranna – Consultant

Sources :
[1] Transport & Environment
[2] TNO
[3] Projet Équilibre et IFSTTAR

Share Button
Share Button