La commission Canfin-Grandjean sur les financements innovants a remis sa copie à l’Élysée

18 juin 2015

photo-elysee-copie_1

La commission indépendante présidée par Alain Grandjean et Pascal Canfin sur les financements innovants a présenté son rapport au Président de la République. Cette initiative soufflée par Nicolas Hulot à François Hollande  a pour vocation de faire des propositions visant à mettre la finance au service du  climat.

Plus concrètement,  ce rapport conseille le gouvernement français sur la façon de faire avancer l’agenda des financements innovants dans les différentes enceintes internationales auxquelles il participe (G7, G20, FMI, OCDE…). Il propose une feuille de route pour financer une économie décarbonée.

A quelques mois de la COP21, la finance est un des points clefs de la réussite des négociations en vue d’obtenir un accord global sur le climat. Cette feuille de route met en lumière trois grands objectifs clés pour assurer le passage vers une économie mondiale décarbonée :

  • mobiliser les décideurs économiques  et financiers, privés ou publics, notamment dans le domaine des infrastructures
  • concrétiser les promesses prises en 2009 à Copenhague  de dégager 100 Mds (publics et privés) par an à partir de 2020 pour accompagner les pays en voie de développement et les options possibles permettant de financer cet engagement.
  • accompagner les pays les plus vulnérables, tout particulièrement en matière d’adaptation au changement climatique

Alain Grandjean et Pascal Canfin soulignent dans leur rapport les éléments incontournables pour assurer l’atteinte de ces objectifs :
fixer un prix du carbone en adoptant un corridor de  prix au niveau mondial

  • mobiliser les banques de développement qui doivent se fixer une feuille de route 2°C avant la COP21.
  • favoriser le financement des infrastructures « vertes »
  • intégrer les risques liés au changement climatique dans les investissements privés et publics et évaluer la contribution de ces acteurs à la transition énergétique.

Ils font dix propositions précises pour faire en sorte que leurs recommandations s’inscrivent dans l’agenda des instances et des institutions internationales concernées.

Le rapport complet est consultable à partir du lien suivant

Crédit photo : DR Présidence de la République – Marie Etchegoyen

Share Button