Pour baisser ses émissions, le transport doit passer la seconde !

18 février 2016

En adoptant la loi de transition énergétique en août dernier, les pouvoirs publics ont confirmé l’objectif de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre de la France entre 1990 et 2050, tous secteurs confondus. Cette trajectoire est déclinée dans le temps et par secteur dans la Stratégie Nationale Bas Carbone.

Pour toute la mobilité, l’objectif de réduction des émissions de GES entre 1990 et le 3ème budget carbone (sur la période 2024 – 2028) est de 21%. Dans un secteur dont la tendance historique est d’être en perpétuelle hausse, la réduction de l’empreinte climatique est un défi de taille.

En effet, les objectifs des pouvoirs publics sont extrêmement ambitieux, eu égard aux tendances historiques de gain de performance énergétique des véhicules qui ne suffisent pas pour atteindre la cible notamment des véhicules à 2 litres au 100 km en 2030.

Retrouvez l’analyse de notre groupe d’expertise mobilité en téléchargeant le document ci-dessous.

Share Button