QUE POURRAIT SIGNIFIER 50% DE NUCLEAIRE DANS LE MIX ELECTRIQUE A 2035 POUR LE PARC NUCLEAIRE EXISTANT ?

13 septembre 2018

Par la voix du premier ministre, le gouvernement a annoncé le mercredi 5 septembre 2018, un engagement « de constitution d’un mix énergétique à l’horizon de 2035 avec 50% de nucléaire ».

L’objet de cet article est de fournir quelques ordres de grandeur permettant d’illustrer un peu plus concrètement cette annonce si on considérait que l’horizon 2035 correspond à l’année 2035 précisément.

La première partie porte sur le volume d’électricité et le nombre de réacteurs que pourrait représenter l’objectif de 50% de production d’électricité nucléaire en 2035. La seconde partie se focalise sur la correspondance avec la trajectoire de rénovation du parc existant.

Ce document vise en particulier à illustrer la dépendance entre les décisions de prolonger ou de fermer les réacteurs avec l’évolution de la demande électrique, et de la rénovation en particulier, le développement de la mobilité électrique et des énergies renouvelables électriques ainsi qu’avec l’évolution du facteur de charge du parc nucléaire existant.

Share Button
1937cf67f02c214e91339df21b383f48cccccccccccccccccc