Prix interne du carbone, un accompagnement stratégique pour votre entreprise

21 août 2016

visuel carte prix carbone

La lutte contre le changement climatique nécessite la mise en place d’un prix au carbone. Rendre coûteuses les émissions de gaz à effet de serre crée, pour les entreprises et les investisseurs, une incitation positive à mettre au point et déployer des solutions bas-carbone.

Les Etats recourent à différents mécanismes : les taxes et quotas donnent un prix explicite ; les normes et règlements un prix implicite. La Banque Mondiale, dans son rapport annuel sur l’état de la tarification du carbone dans le monde, recense une quarantaine d’expériences qui couvrent 12 % des émissions mondiales. En France, la Loi de Transition Energétique prévoit le relèvement de la contribution climat-énergie applicable à l’utilisation d’énergies fossiles de 22 euros la tonne émise en 2016 à 56 euros en 2020, puis à 100 euros en 2030. Le marché européen de quotas de CO2 (ETS) couvre quant à lui 2 milliards de tonnes de GES et délivre un prix compris entre 5 et 10 euros.

Pour accompagner les Etats (ou anticiper leurs politiques !) dans la mise en place d’un prix du carbone, de nombreuses entreprises s’engagent publiquement.Pour les acteurs économiques, c’est donc un sujet d’actualité incontournable ; c’est pourquoi, Carbone 4 vous propose ici un éclairage pédagogique pour mieux comprendre le prix du carbone et les conditions de sa mise en place dans votre entreprise en répondant à trois grandes questions pratiques que vous pouvez vous poser :

  • Pourquoi mettre en place un prix interne ?
  • Quelle échelle de prix fixer ?
  • En pratique, comment faire ?

Télécharger notre note d'information sur le prix du carbone
Share Button
Share Button