SNCF Intercités : comment concilier la satisfaction de ses clients tout en répondant aux enjeux du développement durable ?

15 juin 2017

Si le secteur des transports est responsable de 25% des émissions de CO2 , la mobilité partagée et notamment le transport ferroviaire offrent une réponse pour réduire son impact sur l’environnement.

Soucieux de répondre à la préoccupation environnementale des voyageurs tout en leur proposant une prestation de qualité, SNCF Intercités a commandé une étude à Carbone 4 visant à évaluer les avantages du train par rapport aux autres modes déplacement et ce, à travers plusieurs critères : temps de trajet, coût, émissions de CO2, pétrole et congestion automobile évités, sécurité…

A travers ces résultats chiffrés qui démontrent tous les avantages du train, SNCF Intercités souhaite nourrir le dialogue sur la place du ferroviaire dans la lutte contre le changement climatique.

Découvrez l’étude ici .

 

Quelques chiffres clés

La proportion de temps utile est 6 fois plus élevée à bord d’un train Intercités qu’en voiture.
Un voyage en train Intercités permet d’économiser 30 euros pour un aller simple entre Paris et Clermont-Ferrand par rapport au covoiturage.
Un trajet en train Paris et Clermont-Ferrand génère quinze fois moins d’émissions de CO2 par passager que le covoiturage.
 Valorisation des externalités positives du transport ferroviaire par rapport aux autres moyens de transport

Share Button
Share Button