job offer
·
12 July 2022

Initiative IRIS - Chargé·e de conception de l'outil de modélisation

Carbone 4 est le premier cabinet de conseil indépendant spécialisé dans la stratégie bas carbone et l’adaptation au changement climatique.

L’entreprise, créée en 2007, a pour raison d’être de faciliter la compréhension des enjeux de la transition écologique, de les porter à la connaissance de toutes et tous et d’embarquer les acteurs dans le changement en les dotant de diagnostics et d’outils opérationnels adaptés en vue de les aider à bâtir leur stratégie de développement et d’adaptation.

Depuis 2022, Carbone 4 lance avec plusieurs partenaires académiques (notamment ISTerre – Université de Grenoble ; Environmental Justice Program - Georgetown University ; CIRAD ; INRAE) une démarche de place, l’Initiative IRIS. Celle-ci vise à fédérer une vingtaine d’entreprises pour construire une boite à outils partagée et opposable permettant aux entreprises d’anticiper les ruptures business induites par la confrontation aux limites planétaires (ressources, climat). 

Cela implique notamment la conception d’une nouvelle génération de scénarios prospectifs quantifiés (reposant sur un outil de modélisation original), qui prennent en compte les conflits d’usage des ressources dans un monde fini, ainsi que les rétroactions de l’environnement sur l’économie (notamment le changement climatique), et sur lesquels les entreprises pourront fonder leurs analyses ;

L'outil de modélisation a vocation à comptabiliser les flux d'énergie et de matière sous-jacents aux scénarios construits. Ce faisant, il permet de valider la cohérence physique des scénarios, ou dans le cas contraire, d'identifier et quantifier des compétitions d'usage de ressource. 

Une grande partie de ce travail sera « open source », notamment dans la perspective de créer un standard méthodologique.

Carbone 4 souhaite renforcer l’équipe IRIS en recrutant un·e modélisateur·trice, notamment spécialiste : 

  • de la modélisation des liens entre activités économiques et écosystèmes, notamment au travers des enjeux énergie-climat, des problématiques de ressources et notamment de concurrence des usages
  • de l’approche en dynamique des systèmes
  • de l’analyse des flux de matière (MFA)

Les missions

Sous la responsabilité du coordinateur modélisation et du lead projet : 

  • Développer l’outil de modélisation numérique, à partir du plan de travail proposé par le coordinateur modélisation et le lead projet, par ailleurs coconstruit avec les partenaires techniques du projet ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les autres chargé·e·s de modélisation ainsi qu’avec les modélisateurs des partenaires techniques du projet (notamment ISTerre – Université de Grenoble ; Environmental Justice Program - Georgetown University ; CIRAD ; INRAE).

Prérequis

  • Excellente maitrise des méthodes et pratiques de modélisation numérique (Python, SQL, programmation orientée objet, calibration et tests) : une expérience dans la modélisation de systèmes énergétiques (offre, demande, flux physiques et modélisation économique) serait un plus ;
  • Excellente connaissance des sous-jacents physiques de l’activité économique, en particulier l’énergie, des enjeux liés aux ressources et des rétroactions de l’environnement (changement climatique, biodiversité) sur ces activités ;
  • Excellente maitrise des principes de l’ingénierie système.

Profil

Minimum 3 ans d’expérience de modélisation dans le cadre de projets de recherche ou d’innovation (en entreprise ou dans le monde académique), de formation supérieure : grandes écoles d’ingénieur·es, universités. Un doctorat est un plus :

  • Ayant une forte curiosité intellectuelle pour la problématique énergie-climat, et une solide culture générale sur ces thématiques ;
  • Ayant une grande rigueur méthodologique, une très bonne capacité d’analyse et de synthèse ;
  • Ayant des qualités d’écoute, d’ouverture et d’esprit critique ;
  • Ayant à la fois une grande autonomie et un bon esprit d’équipe ;
  • Ayant une excellente expression écrite et orale, en français et en anglais.

3 bonnes raisons de rejoindre Carbone 4

  • Évoluer dans un environnement stimulant qui traite des sujets d’actualité ;
  • Donner du sens à votre métier et chercher à avoir un impact positif dans la lutte contre le changement climatique ;
  • Intégrer une équipe jeune et sympathique, qui apprécie l’humour (il est important de savoir rire quand on traite de sujets graves).