Net Zero Initiative – Un référentiel pour une neutralité carbone collective

2 avril 2020

Le projet Net Zero Initiative, initié en juin 2018 et porté par Carbone 4 en collaboration avec une dizaine d’entreprises pionnières, et appuyé par un conseil scientifique de haut niveau, publie son référentiel de contribution des organisations à la neutralité carbone. 

Ce document propose un langage commun à tous les acteurs souhaitant piloter leur action climatique de manière sincère, ambitieuse et transparente en vue de l’atteinte du zéro émissions nettes mondial, et en cohérence avec les instruments et méthodologies existants.

Le temps est à l’action ; et pour agir le plus efficacement possible, l’alignement de tous les acteurs sur les mêmes priorités, les mêmes concepts, le même horizon, est un impératif.

LES GRANDS PRINCIPES DU RÉFÉRENTIEL

Le référentiel Net Zero Initiative offre aux organisations une manière de décrire et d’organiser leur action climat en vue de maximiser leur contribution à la neutralité carbone mondiale.

Le référentiel se base sur plusieurs principes clés :

1. Le mot « neutralité carbone » (ou « net zéro ») désigne uniquement l’objectif mondial d’équilibrage entre émissions et absorptions. Ce terme ne s’applique pas à une organisation.

2. Les organisations peuvent uniquement contribuer à la trajectoire vers cette neutralité carbone mondiale.

3. Les réductions d’émissions et les émissions négatives (aussi appelées « absorptions ») sont distinguées rigoureusement, et comptées de manière séparée.

4. Le concept de « contribution à la neutralité planétaire » est élargi au champ de la commercialisation de produits et services bas carbone. Les « émissions évitées » sont séparées en deux familles : celles qui correspondent à une réelle baisse absolue du niveau d’émissions, et celles qui ne sont qu’une « moindre augmentation » par rapport à la situation initiale.

5. La finance carbone peut déclencher des émissions évitées ou négatives, mais ne peut « annuler » les émissions opérationnelles de l’entreprise. Elle est comptée de manière séparée.

LE TABLEAU DE BORD NET ZERO INITIATIVE

Le référentiel est basé sur l’idée qu’une organisation doit, à son échelle, agir de trois manières complémentaires en vue de contribuer à la neutralité mondiale :

Pour contribuer à la baisse globale d’émissions, elle doit :

1. Réduire ses propres émissions directes et indirectes

2. Réduire les émissions des autres :
– En commercialisant des solutions bas carbone (à certaines conditions)
– En finançant des projets bas carbone en-dehors de sa chaîne de valeur

Pour contribuer à l’augmentation des absorptions mondiales, elle doit :

3. Augmenter les puits de carbone :
– En développant les absorptions de carbone chez soi et dans sa chaîne de valeur
– En finançant des projets d’absorption hors de sa chaîne de valeur

 

Les trois piliers, A/ Réduire ses émissions ; B/ Aider les autres à réduire ; C/ Développer les puits de carbone, doivent tous trois être menés de front. Ils sont strictement non-combinables entre eux : ni additionnables, ni soustrayables.

Chaque organisation est alors incitée à :

1. Mesurer sa performance sur ces trois dimensions
2. Se fixer des objectifs ambitieux sur les trois en parallèle
3. Les piloter dynamiquement dans le temps.

 


AUTEUR : César Dugast (Carbone 4)

CONTRIBUTION ET RELECTURE

Carbone 4 : Renaud Bettin, Alexandre Florentin, Luc Bachelet, Stéphane Amant, Alexandre Joly, Marion Moneuse

Conseil Scientifique : Olivier Boucher (Institut Pierre-Simon- Laplace), Richard Baron (European Climate Foundation / 2050 Pathways), Anne Bringault (Réseau Action Climat France), Benoît Leguet (I4CE), Michel Colombier (IDDRI), Dimitar Nikov (Ministère de la Transition Écologique et Solidaire), Marion Verles (SustainCERT / The Gold Standard), Minh Cuong Le Quan (Staterre), Alain Grandjean (Carbone 4 / FNH), Jean-Marc Jancovici (Carbone 4 / The Shift Project)

Entreprises : Christine Faure-Fedigan (ENGIE), Thibaud Brac de la Perrière (EDF), Philippe Tuzzolino (Groupe Orange), Jean- Manuel Canet (Groupe Orange), Marie-Thérèse Durand (Poste Immo), Dang Tran (Poste Immo), Sophia Garcia (Remade), Aurélia Menacer (Groupe RATP), François Garreau (Generali), Élodie Bressaud (Groupe BPCE), Christian Le Seach (Groupe BPCE), Nathalie Pons (Havas), Aurélien Painchaud (Havas), Sébastien Nunes (ClimateSeed)

Autres contributeurs : Gilles Dufrasne (Carbon Market Watch), Julia Grimault (I4CE), Claudine Foucherot (I4CE), Gabriella Cevallos (I4CE), Yann Briand (IDDRI), Augustin Fragnière (UNIL)

Graphisme : Théo Girard (Carbone 4)

Share Button
Share Button