Les infrastructures : une classe d’actifs au coeur des enjeux climatiques

6 juin 2019

Qu’entend-t-on exactement par infrastructure ?

Pourquoi ces actifs conditionnent la réussite de la transition énergétique ?

Dans quelle mesure les risques associés au changement climatique doivent-ils être mieux intégrés à la gestion de portefeuille d’infrastructures ?

Carbone 4 propose de faire ici une revue générale de cette classe d’actifs et de ses enjeux liés au changement climatique.


Les infrastructures sont aujourd’hui au cœur de l’actualité : de la privatisation d’ADP au plan Très Haut Débit à 20 milliards d’euros sur 10 ans, en passant par les levées de fonds record du français Ardian ou du suédois EQT, les opportunités sont nombreuses et l’engouement des investisseurs est avéré.

Toujours dans l’actualité, le tragique effondrement du pont de Gênes a rappelé l’importance critique de maintenir en bon état les infrastructures actuelles, organes vitaux de notre économie.

Les infrastructures sont aussi au cœur des enjeux associés à la transition climatique. Si elles permettent à notre économie de se développer, les infrastructures entrainent également les générations d’émissions qui vont avec, contribuant ainsi au dérèglement climatique qui peut venir faire peser sur ces actifs physiques des risques accrus.

A l’inverse, une politique ambitieuse de réduction des émissions pourrait venir perturber les rendements stables et prévisibles à long terme qui font une partie du succès de cette classe d’actifs.

Comment appréhender l’ensemble de ces défis et opportunités pour les investisseurs et gestionnaires d’infrastructures ?


Une publication de Sylvain Borie, Consultant senior, et Juliette Decq, Manager

Share Button
Share Button