actualité
·
13 novembre 2020

Initiative IRIS : réconcilier stratégie d’entreprise et enjeux « climat-ressources »

Communiqué de Presse

 

Afin de maîtriser leur destin face aux enjeux énergétiques et climatiques, de grandes entreprises européennes se fédèrent pour concevoir avec Carbone 4 et ses partenaires de nouveaux outils de prospective stratégique. 

Des transformations inédites et peu prévisibles des environnements d’affaire 

Pour tous les acteurs économiques, les enjeux climat et ressources engendreront à court ou moyen terme des transformations structurelles, parfois brutales et peu prévisibles, de leur environnement d’affaires. L’Association Française des entreprises privées (Afep)[1], a ainsi souligné en novembre 2019 par la voix de son président que « les entreprises doivent construire leur avenir en intégrant une véritable analyse prospective énergie-climat dans leur stratégie, afin d’anticiper les potentielles ruptures dans leur environnement d’affaires ». Ce constat a depuis été largement repris. 

Prendre en compte une diversité de futurs (physiquement faisables et compatibles avec les limites planétaires) 

L’initiative IRIS s’adresse aux entreprises et à leurs parties prenantes. Son objet est de concevoir une nouvelle génération d’outils et de méthodes répondant à ce besoin d’anticipation et d’évolution de la réflexion stratégique : 

  • Des scénarios « cadres[2]» systémiques et sectorisés, adaptés aux besoins des entreprises. Ils exploreront différentes trajectoires climatiques (<2°C et >2°C), technologiques et sociologiques. Ils décriront le champ des possibles de la transformation des chaines de valeur en cohérence avec les contraintes physiques et limites planétaires désormais bien documentées ;
  • Un accompagnement à la compréhension et l’usage des scénarios pour la réflexion stratégique via un dispositif pédagogique dédié : le « Scenarios Lab ».

S’appuyer sur l’analyse par scénario : intégrer le long terme pour des décisions stratégiques robustes 

Pour saisir les opportunités, maîtriser les risques associés à ce contexte inédit et finalement créer la confiance en interne comme en externe, les approches traditionnelles ne sont plus adaptées : elles s’avèrent souvent court-terme, trop cloisonnées, et finalement « hors-sol ». La réflexion stratégique des acteurs économiques sera opérante, et permettra de prévenir des investissements dans de futurs « stranded assets » si et seulement si elle repose sur des analyses scénarisées, intégrant le long terme et s’appuyant sur un socle physique tel que la science du climat et des ressources nous le décrit aujourd’hui. 

Faisabilité «physique » et cohérence systémique : un socle pour des scénarios destinés au monde économique 

Les principaux scénarios faisant référence aujourd’hui[3], conçus pour répondre à d’autres besoins, présentent différentes lacunes, réduisant leur pertinence[4], en particulier pour les entreprises. Les scénarios de transformation doivent intégrer la description des sous-jacents d’activités des entreprises, assurer leur cohérence globale et leur faisabilité « physique », dans le respect des limites planétaires. 

Quel que soit le producteur, presque tous les scenarios s’appuient sur un découplage rapide et important entre PIB et production d’énergie alors que cela n’a jamais été observé dans de telles proportions. S'appuyer sur de tels scénarios conduit les entreprises à une compréhension incomplète des impacts de la transition bas-carbone.

Des entreprises pionnières prêtes à penser avec courage et lucidité les transformations de notre économie 

Plusieurs grandes entreprises ont d’ores et déjà rejoint l’Initiative IRIS. Le tour de table sera finalisé dans les prochaines semaines. Une telle mobilisation des entreprises va permettre de construire un cadre de réflexion partagé et opposable permettant de penser avec courage et lucidité les transformations de notre société et de notre économie. A l’échelle de chaque entreprise, c’est de la pérennité et de la prospérité qu’il s’agit. L’initiative IRIS se pose ainsi comme un indispensable complément des approches normatives « d’alignement » sur une trajectoire climat (2°C par exemple). Conçus d’une manière transparente, l’ensemble des livrables de l’initiative IRIS seront par ailleurs librement accessibles. Ils feront l’objet d’une communication collective pour en assurer la plus large diffusion et susciter des contributions d’autres acteurs économiques ou académiques. L’objectif est clair : permettre à toutes les organisations de s’emparer des outils et des méthodes pour catalyser les décisions stratégiques majeures à la hauteur des défis énergie/climat. Le lancement des travaux du projet est prévu pour le début de l’année 2021. Les premiers livrables (outil de modélisation, scénarios avec jeux de données associés) seront disponibles un an après. 

[1] L’Afep rassemble les 113 plus grandes entreprises françaises de tous les secteurs économiques. 

[2] Scénarios globaux non-spécifiques à un acteur économique donné. 

[3] Publiés par des organisations tels que l’Agence Internationale de l’Energie. 

[4] Ce point a notamment été soulevé dans le rapport de l’Afep « Scénarios Énergie-climat : Évaluation et Mode d’emploi » (novembre 2019) et d’I4CE « L’analyse par scénarios des enjeux de la transition bas-carbone » (avril 2020).

 

Des institutions internationales de référence, partenaires de Carbone 4 pour relever le challenge de l’excellence académique et d’un usage « opérationnel » par les entreprises. 

Des institutions prestigieuses se sont regroupées avec Carbone 4 pour réaliser les travaux et apporter leur expertise dans les domaines clés (modélisation ; économie et société ; stratégie d’entreprise et formation ; systèmes environnementaux : énergie, ressources, climat, usage des sols et biodiversité) : 

  • Une université américaine de premier plan
  • Une banque de développement européenne
  • Une des plus grandes business school d’Europe
  • Plusieurs laboratoires reconnus d’universités européennes

Cette équipe de partenaires complète le cercle des entreprises engagées et permettra de faire le pont entre l’excellence académique et les attentes concrètes du monde économique.

Contact


Résilience
IRIS
Stratégie